Hypnose Hypnothérapie PNL Eric Capitaine Mes coordonnés

Tél : 06 33 71 23 28
eric.capitaine@gmail.com

75014 PARIS

HYPNOSE ET ARRET DU TABAC   

Angoisse Anxiété
Boulimie Poids
Confiance
Dépression
Insomnie
Peur Phobies
Stress
Tabac

Accueil > Hypnose et arrêt du tabac

Lorsque l'on décide d'arrêter de fumer, la force de la volonté ou encore la nostalgie du tabac sont souvent évoquées.

En travaillant avec l'hypnose, le but est de vous faire revenir à un état de non fumeur, sans remords ni regrets, à nouveau libre !

La première séance est au tarif de 120 euros, les séances éventuelles qui suivent à 85 euros.

Témoignages > Arrêt du tabac

Alex, 31 ans

« Après plusieurs essais infructueux pour arrêter de fumer, je suis allée voir Eric Capitaine sur les conseils d'une amie. N'ayant jamais pratiqué d'hypnothérapie, j'avais quelques doutes. Dès le début de la séance j'ai eu un fou rire à cause du stress, puis tout s'est très bien passé. Une fois la séance terminée je me suis sentie très fatiguée mais très détendue et aussi très intriguée. Allais-je vraiment arrêter de fumer après une séance d'hypnothérapie ? C'est le soir même vers 23h00 que j'ai eu la réponse. Environ 5 heures après la séance, je me suis aperçue que je n'avais toujours pas refumé. Et le plus hallucinant c'est que je n'y avais même pas songé ! Après quelques jours, j'avais le sentiment de n'avoir jamais fumé, je n'avais aucune envie, aucun manque. 1 ou 2 semaines après, l'envie de fumer est un peu revenue mais à chaque fois cette pensée durait quelques secondes et était immédiatement remplacée par des pensées sereines.

Aujourd'hui cela fait un peu plus de 4 mois que j'ai arrêté, je n'ai pas refumé et je ne pense plus du tout à la cigarette. Eric est un hypnothérapeute très compétent et professionnel qui sait mettre les gens à l'aise. Merci encore pour ce travail accompli ensemble qui a permis d'améliorer ma vie. »

Catherine, 34 ans

« A mon grand étonnement (et pour ma plus grande joie), la séance a très bien marché ! Un mois demain, et tout va très bien, c'est un peu comme si je n'avais jamais fumé... C'est très étrange... Je me dis parfois : "tiens je fumerais bien une cigarette", et ça disparait aussitôt, c'est très fugace. Ces pensées étaient plus présentes lors des premiers jours, mais de toute façon, elles partaient tout aussi vite, ça ne reste que des pensées, et non pas une VRAIE envie physique, qui elle n'existe plus !!

Je suis vraiment ravie !! Boire des cafés, faire une petite soirée arrosée, certaines habitudes etc, rien de tout cela ne me gène, et me donne envie de fumer. »

Karine, 41 ans

« Cinq mois sans fumée, et ce matin, j'ai une pensée pour vous, et je veux vous remercier. Je suis venue vous voir fin avril, avec un seul mot "addiction" j'étais devenue "addicte" au tabac, enchaînant les cigarettes, les unes après les autres sans trop savoir pourquoi ! Vous m'avez dit dit : "on met addiction à la liberté à la place ? " Euh ! Oui ! Pourquoi pas ?

Et depuis je vole... Non seulement, la cigarette me semble être de la très lointaine histoire, mais je n'ai eu aucun des troubles habituels dans l'arrêt du tabac !!!! Pas d'envie de meurtre, je veux dire par là, pas de montée d'agressivité, pas de compensation par la nourriture, donc pas de prise de poids du tout (étant enceinte je m'attendais à m'arrondir, et bien non, au point que mon gynéco m'a demandé de me lâcher un peu !!!!!), pas d'état de manque, pas de déprime, mais une sensation de liberté, toute nouvelle pour moi !!!!

En revanche, il ne se passe pas une journée sans que j'aie une pensée pour la cigarette et la fumeuse accro que je fus, je dis merci tout les jours, et gaiement. Je note également que dans mon cas le tabac était lié à deux choses difficiles à combattre pour moi : la convivialité, je me sens bien, je fume, avec mes copains, c'est encore mieux... Ou je ne me sens pas très à l'aise, je fume, ça me donne un genre (hum ! bof ! Mais bon !) et je suis plus sûre de moi, et surtout, pour moi le plus difficile, le rituel. Café cigarette, travail cigarette, avant pour me concentrer, après pour me détendre. Travaillant au théâtre, le soir, je pouvais fumer un paquet avec une facilité consternante !!!!! Voilà, merci pour cette précieuse aide, j'ai gagné en confiance et en fierté, maintenant, je trouve ça moche quand je vois une femme fumer, c'est dingue ! Je n'en reviens toujours pas !!!! Merci encore, n'hésitez pas à publier ce témoignage si le coeur vous en dit. »

 

 
< retour | suite >
  © Eric Capitaine 2008 - Hypnothérapie - Paris - Tél : 06 33 71 23 28